Fiche de Race : Jawa

Jawa

Langue d'origine : JawaPlanète natale : Tatooine

Sensibilité à la Force : 00%

Création de personnage (FICHE DE PERSONNAGE mise à jour le 08 Novembre 2017) :

FOR CON POU INT TAI DEX APP EDU
3D6-2 3D6-3 3D6+3 2D6+5 1D8+6 3D6+4 3D6-1 3D6+2

Règles spéciales :
Vision nocturne : 15 mètres
Peau hypersensible au soleil

Description : Originaires de Tatooïne, les jawas sont des nécrophages intelligents ressemblant à des rongeurs qui ont la manie de récupérer les équipements démodés et abandonnés. Mesurant 1m de haut environ, ils portent des robes à capuchon grossièrement tissées qui les protègent des rayons nocifs des soleils jumeaux de Tatooïne. D’ordinaire leurs yeux brillants sont visibles dans l’ombre de leur capuchon et rares sont ceux qui ont put voir un jour ce qu’abritaient leurs épais atours. Les autres races trouvent que les jawas ont une odeur désagréable et plutôt repoussante. Les jawas comprennent le basique mais préfèrent leur langue natale, un baragouin fait de sifflements, de croassement graves et gutturaux, inintelligible par la plupart des habitants de Tatooïne… ou tout du moins ceux qui sont amenés à avoir des relations avec eux. Les jawas parlent également un dialecte étrange dérivé de leur langue, incompréhensible par les autres races : ce qui les aide considérablement lorsqu’ils marchandent avec des étrangers (il est d’ailleurs plus sage de négocier avec 1 seul jawa plutôt que plusieurs).
Ces mécaniciens nomades sont avant tout des ferrailleurs spécialisés dans la haute technologie, qui collectent les objets que certaines personnes jettent, pour les revendre à d’autres. Il arrive aussi que les jawas récupèrent des marchandises « non-surveillées » : ils ne considèrent pas ça comme du vol, mais comme des affaires courantes.
Les jawas sont paranoïaques de nature et ont peur de tout. Pourtant ils n’ont que 2 ennemis naturels : les tuskens (aussi appelés hommes des sables) et les dragons Krayt. Bien que couards, les jawas n’hésitent pas, quand ils y sont contraints, à faire usage de leurs armes : des blasters de leur fabrication, conçus à partir de pièces prélevées sur toutes sortes de machines. Quoi qu’il en soit, les jawas préfèrent détaler plutôt que combattre. Dans chacune des rares cités qui ont été édifiées dans les déserts de Tatooïne, on peut trouver des jawas en proie à l’excitation la plus vive devant l’énorme concentration de technologies et de véhicules.
En dépit des apparences, les jawas sont des réparateurs accomplis qui possèdent un véritable don pour la mécanique. Ils ne comprennent peut-être rien aux théories de la robotique ou aux moteurs à répulsion, mais ils sont capables de réparer n’importe quoi, suffisamment longtemps pour le revendre… Les jawas ne s’intéressent pas à la politique, qu’elle soit locale ou galactique, et n’ont exprimé aucune préférence à l’égard de l’Empire ou de la Rébellion. Leurs seuls centres d’intérêt concernent les affaires et l’acquisition de nouveaux objets technologiques.